NORMANDIE – 75ème anniversaire du Débarquement.

Logo de la fondation

6 juin 1944 – 6 juin 2019

Il nous paraissait important, pour certainement la dernière fois, de revoir les derniers combattants ayant participé à la Libération du sol français.
En effet depuis 75 ans les acteurs de cette journée dramatique disparaissent peu à peu.
Afin de profiter pleinement des cérémonies commémoratives et de leur rendre hommage, nous avons décidé de passer une semaine en Normandie.
Après de longues recherches nous avons fini par trouver une location dans le secteur d’Omaha Beach.

Vierville

Dès notre arrivée nous avons pris connaissance des cérémonies locales et nous nous sommes rendus à Vierville à l’invitation d’Antoine et Fabien BRISSARD conservateurs du musée D-Day Omaha Beach.
Nous y avons également retrouvé nos amis de GCM 44 (Groupe de Conservation de la Mémoire 1944) qui avaient installé un camp militaire américain.

Sainte Mère Eglise

Notre visite débuta véritablement à Sainte Mère Eglise, commune emblématique du Débarquement, qui reçut dans la nuit du 5 au 6 juin 1944 les premiers parachutistes américains.
Une reconstitution d’un camp, dénommé Géronimo, nous permit de voir de nombreux véhicules américains.
Malheureusement les restrictions de circulation nous empêchèrent de nous rendre sur d’autres lieux, en particulier le cimetière américain de Colleville et le cimetière allemand de La Cambe.

Omaha Beach

Le point clé de notre séjour fut le 6 juin au matin.
En effet, dès 5 h 30 nous étions présents sur la plage d’Omaha. Une foule importante était venue comme nous rendre hommage à ces héros.
La cérémonie débuta à 6 h 30 par la sonnerie aux morts exécutée par un clairon. Au cours de la cérémonie religieuse, le prêtre invita l’assemblée à se joindre à lui pour les prières.
La bénédiction de la plage et des flots fut un moment particulièrement intense en émotions. L’hymne américain entonné par une jeune femme et les œillets rouges jetés sur les vagues firent apparaître des larmes aux yeux de beaucoup d’entre nous.
Ce qui nous a frappés, c’est le silence, le recueillement et la fraternité des personnes de nationalités diverses.
Bien après la clôture, quelque chose d’étrange voir mystique, peut-être le silence ou l’émotion nous fit rester sur cette plage encore de longues minutes….
L’après-midi nous avons visité la Pointe du Hoc et le monument des Rangers.

La batterie de Merville

Le lendemain nous sommes allés visiter la batterie de Merville.
Cette batterie laissée intacte après la guerre a été remise en état et ouverte au public.
Ce site permet, au travers d’un son et lumière, de comprendre comment elle fut prise par les commandos anglais dans la nuit du 5 au 6 juin1944.
Une petite séquence nostalgique lorsque Christian retrouva le Dakota, entièrement restauré, qu’il avait connu pendant son séjour à Sarajevo.
Cet avion avait participé au largage des parachutistes le 6 juin 1944.

Logo de la fondation

Bien sûr notre séjour nous a également permis de goûter et d’apprécier les spécialités locales et bien évidemment d’en rapporter….

Jean-Luc et Christelle PRENOT
Christian et Eva DOREMUS
Denis et Catherine JORAND

Drapeaux français